ACEH : UN JEUNE COUPLE ILLÉGITIME ASPERGÉ D’EAUX USÉES

PARTAGER SUR

Deux jeunes d’un village d’Aceh, la seule province indonésienne régie par la loi islamique, ont été trouvés ensemble seuls dans une maison et par conséquent accusés par les voisins d’enfreindre la charia.

Le couple illégitime a alors été sorti de force dans la rue par la foule puis obligé de s’assoir à côté d’un caniveau avant d’être aspergés plusieurs fois d’eaux usées puisées dans les égouts par un « bourreau » improvisé.

Selon France 24, la police est arrivée sur les lieux après que la séance d’humiliation ait commencé. Elle a arrêté le jeune couple et les a conduits au commissariat après les avoir autorisés à se nettoyer brièvement.

Ces deux jeunes qui flirtaient vont désormais devoir faire face à un tribunal religieux et risquent une flagellation publique si reconnus coupables.

Pendant leur séance d’humiliation publique, la foule vengeresse criait : « Qu’avez-vous fait contre l’islam ? Que cela vous serve de leçon ! »

Le chef de la police Nazarul Fitra a expliqué que la jeune fille de 18 ans s’était rendue au domicilie de son petit ami.

Il était alors seul chez lui et les voisins se sont inquiétés que les deux jeunes aient des rapports sexuels.

Un activiste des Droits Humains a expliqué : « Les gens qui les ont humiliés n’ont eu aucun souci avec les autorités. La police n’a rien fait contre eux alors qu’ils se sont introduits dans un domicile illégalement et qu’ils ont humilié le couple en public. »

A Aceh, les gens peuvent être condamnés à des flagellations simplement pour se tenir trop près l’un de l’autre en public ou pour se retrouver seuls en privé sans être mariés.

Lire aussi :
ACEH : 2 CHRÉTIENS FLAGELLÉS POUR UN JEU D’ENFANTS
ACEH : SOUTIEN POPULAIRE AU POLICIER ANTI-TRANSSEXUELS
ENQUÊTE ORDONNÉE APRÈS LES RAIDS ANTI-TRANS D’ACEH
ACEH : CHEVEUX COURTS ET HABITS MASCULINS POUR LES TRANSSEXUELS
ACEH : FLAGELLATION PUBLIQUE POUR UN CHRÉTIEN VENDEUR D’ALCOOL
ACEH : UNE SUPPLICIEE HOSPITALISEE APRES UNE FLAGELLATION PUBLIQUE
VERS LA FIN DES EXECUTIONS PUBLIQUES A ACEH ?
ACEH : 100 COUPS DE FOUET POUR UN COUPLE GAY
DEUX NON-MUSULMANS FOUETTES POUR LA 1ère FOIS A ACEH

SOURCEMetro
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE