A ACEH, MIEUX VAUT ETRE MARIÉ POUR ALLER AU CAFE

PARTAGER SUR

L’administration de la régence de Bireuen dans la province d’Aceh a publié une circulaire demandant aux cafés et restaurants de veiller à ce que les clients hommes et femmes qui ne sont pas mariés ou parents ne s’assoient pas à la même table.

La circulaire est destinée à servir de ligne directrice aux propriétaires d’entreprise pour qu’ils respectent la charia, qui interdit le khalwat (manifestation physique d’affection entre couples non mariés).

« La circulaire visait à maintenir la relation entre les hommes et les femmes de Bireuen en conformité avec la charia plutôt qu’à les opprimer, afin qu’ils ne soient pas pris en flagrant délit de violation du qanun jinayat, code pénal islamique », a déclaré mercredi au Jakarta Post le directeur de la charia de Bireuen, Jufliwan.

La circulaire comporte 13 points, y compris une restriction pour les vendeurs de nourriture. Ces derniers n’ont pas le droit de servir les femmes après 21 h, sauf si elles arrivent avec un conjoint ou un parent.

Jufliwan a ajouté que certaines personnes étaient toujours prises en flagrant délit de violation de la circulaire, qui a été publiée pour la première fois fin 2016 et qui a été révisée deux fois.

« Nous ne pouvons pas les punir, car ce n’est qu’une suggestion, pas un règlement qui entraîne une punition. »

Cependant, l’administration de Bireuen envisage de proposer au conseil provincial de transformer la circulaire en un règlement qui prévoierait des sanctions légales.

Des militants locaux ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la circulaire, affirmant que certains points étaient discriminatoires à l’égard des femmes.

« Nous craignons que certains partis n’interprètent la circulaire selon leurs propres souhaits », a déclaré Arabiyani, une militante locale des femmes.

L’administration, a-t-elle ajouté, doit veiller à ce que la circulaire ne décourage pas le public de se rendre dans les cafés en raison d’éventuelles descentes.

Lire aussi :

ACEH : UN JEUNE COUPLE ILLÉGITIME ASPERGÉ D’EAUX USÉES

LA PROVINCE D’ACEH MISE EN GARDE POUR SA PRATIQUE DE LA FLAGELLATION

VERS LA FIN DES EXECUTIONS PUBLIQUES A ACEH ?

ACEH : 100 COUPS DE FOUET POUR UN COUPLE GAY

ACEH : 2 CHRÉTIENS FLAGELLÉS POUR UN JEU D’ENFANTS

SOURCEJAKARTA POST
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE