Accueil Le Desk info

5 BRACONNIERS ARRETES POUR LE COMMERCE DE TIGRES DE SUMATRA

PARTAGER SUR

Les autorités ont arrêté cinq braconniers et trafiquants présumés de tigres de Sumatra, lors d’un raid à Riau, ce week-end. Ils ont également confisqué quatre fœtus de l’espèce menacée ainsi que de la peau de tigre.

Les tigres ont été capturés et braconnés sur l’île Muda, à la frontière des régences de Pelalawan et Indragiri Hilir. Les trois suspects auraient joué des rôles différents dans le groupe : recherche d’acheteurs et d’intermédiaire, recherche des fonds pour l’opération de braconnage et  vente. Les braconniers ont par ailleurs déclaré que les femelles tigres dont provenaient les fœtus (retrouvés dans des pots en plastique) avaient été vendues à des courtiers, impliqués dans le commerce de tigre.  

« Il semble qu’ils ont vendu des parties des carcasses de tigres (…) des informations indiquent que des parties du corps du tigre ont été amenées dans d’autres régions, comme à Sumatra-Ouest », a indiqué Eduward Hutapea, du ministère de l’Environnement et des Forêts. Au cours de l’interrogatoire, les trois braconniers ont également nommé deux autres personnes qui, selon eux, étaient impliquées dans les crimes, et qui auraient joué un rôle dans la vente finale des peaux de tigre. Les autorités ont saisi une peau de tigre adulte séchée. « Les crocs et les os du tigre étaient déjà vendus dans la régence de Solok pour 17 millions de Rp[1 213 $ US] », a Eduward Hutapea.

Bien que ces cinq personnes soient toujours détenues comme témoins, M. Eduward a déclaré qu’elles pourraient être inculpées en vertu des articles 40 et 21 de la loi no 5/1990 sur la conservation des ressources naturelles et de leurs écosystèmes, qui prévoit une peine maximale de cinq ans de prison et une amende de 100 millions Rp.

Selon une estimation officielle du ministère de l’Environnement et des Forêts, en décembre de l’année dernière, la population de tigres de Sumatra ne dépassait pas 600 individus en raison d’une perte d’habitat et du braconnage.Un rapport publié dans le Nature Communication Journal estimait à 618 le nombre d’adultes en 2012, soit une baisse de 20 % par rapport aux 742 de 2000.

LAISSER UNE RÉPONSE

Please enter your comment!
Please enter your name here