2 nouvelles réserves de biosphère indonésiennes reconnues par l’UNESCO

PARTAGER SUR

Tojo Una-Una Togean (Sulawesi central) et Saleh-Moyo-Tambora (Nusa Tenggara occidental) sont deux nouvelles réserves de biosphère reconnues par l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) le 19 juin.

Il s’agit des 15 èmes et 16 èmes réserves de biosphère en Indonésie à ajouter à la liste de l’UNESCO.

« La Réserve de biosphère Tojo Una-Una Togean s’étend sur une superficie de 2 187 632 hectares au cœur du triangle de corail, qui présente la plus grande diversité corallienne du monde, ainsi que des mangroves et des écosystèmes de petites îles », a déclaré Enny Sudarmonowati, Président de l’UNESCO-MAB. Il a ajouté que Tojo Una-Una Togean abrite 363 espèces végétales, dont 33 variétés de mangroves, ainsi qu’un habitat pour les animaux, tels que les tarsiers les singes de Togean (Macaca togeanus), les sangliers, les couguars, les dugongs, les baleines, les dauphins.

La Réserve de biosphère de Saleh-Moyo-Tambora située, quant à elle, entre les réserves de biosphère de l’île de Komodo et du mont Rinjani dans les îles Lombok, s’étend sur une superficie de 724 631,52 hectares comprenant de petits écosystèmes insulaires, des zones côtières de mangrove, des forêts côtières, de montagnes, de plaine, et des savanes.

La création d’une réserve de biosphère fait partie du Programme sur l’homme et la biosphère (MAB) de l’UNESCO pour tester et mettre en œuvre des idées novatrices de développement durable. 

SOURCEjakarta post
PARTAGER SUR

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE